Travel Network News: Géorgie – Turquie (musulmans) | Travel Network News

Share Travel Network News

Dienstag, 7. März 2017

Travel Network News: Géorgie – Turquie (musulmans)

Géorgie – Turquie (musulmans)


Travel Network News inform you about Géorgie – Turquie (musulmans)

Géorgie – Turquie
 
Batoumi – Gonio – Sarpi – Trabzon –Batoumi – Borjomi – Ouplistsikhe – Tbilissi – Mtskheta – Tbilissi (12 jours, 11 nuits)
 
Jour 1: Batoumi
Arrivée à Batoumi, accueil par le représentant de l'agence. Installation et nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 2: Batoumi
Petit déjeuner. Batoumi – un «Singapour géorgien», la plus célèbre station balnéaire de Géorgie avec population 120 000 personnes. Carte de visite de Batoumi, l'endroit aimé des citoyens et des touristes – Piazza de Batoumi, construite en 2009. En 2010 la nouvelle statue mouvante de l'Amour est devenue un autre ornement de la ville. La statue représente deux figures de la femme et de l'homme. Ils bougent l'une vers l'autre durant 8-10 minutes et en fin de fin forment un corps unique. Tour panoramique de Batoumi:les fontaines musicaux, place des Argonautesavec la statue de Medei etc.
En option visite du Jardin botanique qui compte plus de 5 000 plantes exotiques y compris environ 1200 sortes de roses.
Nuit à l'hôtel de Batoumi.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 3: Batoumi – Gonio – Sarpi – Trabzon
Petit déjeuner. Visite de la Forteresse de Gonio – la plus ancienne forteresse géorgienne à la frontière avec la Turquie. Elle a été fondé au I siècle et servait comme citadelle pendant les temps de l'empire de Rome, puis byzantin. La longueur de la forteresse – 900 m, l'hauteur des murs 5 m et l'hauteur de chaque tour – 7 m. Départ pour Sarpi, passage de la frontière. Installation et nuit à l'hôtel de Trabzon.
 
Jour 4: Trabzon
Petit déjeuner. Tour panormique de Trabzon. Trabzon a été fondée au VII siècle avant JC par les Grecs originaires de Sinope. Aujourd'hui capitale provinciale, Trabzon, appelée Trébizonde en français, a connu son heure de gloire lors de sa création et ce, jusqu'en 1461. Installée sur les plages de la mer Noire, Trabzon est toujours connue pour être un important centre culturel et historique que l'on découvre pour ses monuments. Un monument remarquable de la culture de Trabzon est la cathédrale de Ste. Sofia (XIII c.). Au début du XVII siècle la cathédrale a été transformée en mosquée et en 1959, après la restauration elle est reformée en musée. A Trabzon s'est conservé un grand nombre de monuments de l'architecture islamique. La mosquée Gülbahar Hatun et la tombe de la princesse Comnène qui devint l'épouse du sultan Bayezid II. La plupart des mosquées de la ville étaient les anciens temples grecs. Il y a aussi une ancienne église arménienne. Vous pourrez aussi découvrir le Château de Trabzon, impressionnant édifice médiéval, ainsi que la Tour de l'Arsenal.
Le monument le plus important est le palais d'Atatürk devenu aujourd'hui un musée de peintures, de meubles et autres objets luxueux. Le palais est installé dans une magnifique pinède au charme pittoresque. Il a été fondée au début du 20ème siècle. Ataturk a séjourné dans ce palais lors de sa visite en 1914 et 1917.
Temps libre. Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 5: Trabzon
Petit déjeuner. Visite du célèbre monastère de Sumela qui est construit à flanc de montagne, au Sud de Trabzon à une altitude de 1200 mètres, au-dessus de la vallée d'Altındere. Le monastère de Soumela aurait été fondé, selon la tradition, en 386, sous le règne de l'empereur Théodose le Grand, par deux moines qui trouvèrent dans une grotte une icône de la Vierge Marie, la Théotokos ("Mère de Dieu", selon la définition du concile de Chalcédoine, en 451), peinte par Saint Luc selon la légende. Il aurait été reconstruit au VIe siècle Bélisaire, l’un des officiers de Justinien.
Sumela viendrait de l’expression grecque “stou mela” (le grec “melas” signifie “noir” ou “sombre”).
Non loin de Sümela se trouvent les restes des complexes Vazelon et Peristera. Autrefois ils pouvaient être comparés à celui de Sumela par sa richesse et sa grandeur. La partie orientale de la côte est occupée par des plantations de thé. Le thé qui a glorifié cette terre, est venu ici juste avant la Seconde Guerre mondiale. Et maintenant l'argent de la vente de millions de tonnes de feuilles de thé fait la base de l'économie de la ville.
Retour à Trabzon. Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) 
 
Jour 6: Trabzon – Batoumi
Petit déjeuner. Départ pour Batoumi. Passage de la frontière. Arrivée. Temps libre au bord de l mer.
La Géorgie est célèbre pour sa tolérance aux religions du monde.
Mosquée Ortadzhame tire son nom de son emplacement entre deux autres temples musulmans (de «ort» turque - médial). Elle a été construite dans les années 1880 et aujourd'hui elle est l seule la mosquée survivante à Batoumi. Ensemble avec d'autres édifices religieux elle a été fermée pendant l'ère soviétique. En 1990 les travaux de restauration ont été effectués, et la mosquée a repris sa vie spirituelle et culturelle.
En option visite du Delphinarium de Batoumi. Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) thumb]//www.geofit-travel.com/ru/uploads/posts/2013-03/1363262810_img_384177.jpg[/thumb]
 
Jour 7: Batoumi – Borjomi
Petit déjeuner. Déplacement à Borjomi. En route excursion dans la grotte karstique de Prométhée où nous rappelons la légende de Prométhée qui selon la légende a donné le feu aux gens et pour cela était enchaîné à un rocher. Arrivée à Borjomi. Installation et nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 8: Borjomi
Petit déjeuner. Promenaade à Borjomi — une station balnéaire réputée pour ses eaux thermales et pour sa fameuse eau minérale.
Déplacement vers la forteresse Akhalcikhe dernièrement restaurée, pays natal de Charles Aznavour, ancien centre du catholicisme en Géorgie. Dans l'ensemble fortifié à coté de l'église orthodoxe de Ste Marine on voit une mosquée, une église catholique et un monastère des sœurs de l'ordre de Bénédictins, une synagogue et une église arménienne.
Un destin très tragique du fondateur de la mosquée – le vizir Ahmed Pacha qui était le représentant de la noble famille géorgienne Jakeli acceptée l'Islam lors de la conquête de la région par l'Empire ottoman. En particulier, lorsque le temple fut prêt, Ahmed Pacha ordonna d'y mettre un endroit spécial élevé contrairement aux canons islamiques. Mais Constantinople voyait dans de telles actions une insulte des droits souverains du sultan. Ahmed Pacha a été reconnu coupable de trahison et condamné à mort par suffocation. Vizir a pris cette décision dévotement et s'est tué avec le fil sacré envoyé à lui. La population locale cendres ont donné les honneurs majestueux aux cendres de Vizir. Dans la vaste cour ils furent érigés deux modestes monuments clos avec treillis. Un des monuments sculptés a une inscription gravée: «Ici se trouvent les restes du vizir Ahmed Pacha, qui est mort en 1173 Edzhry». L'autre monument spécifie le tombeau de sa femme Aysha Aliyeva. Le sort de la forteresse de Rabat (forteresse d'Akhaltsikhe) et des mosquées Ahmediya (Mosquée Haji Ahmed Pacha) dans la ville d'Akhaltsikhe qui ont été récupérées par les autorités géorgiennes en 2012, était le sujet principal des négociations entre le président géorgien Mikhail Saakashvili et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan lors de la visite d'un dirigeant géorgien en Turquie au début de 2013. Après les négociations, le Premier ministre turc a accepté la proposition de Saakashvili de laisser la couleur dorée du dôme du complexe principal de la mosquée.
Visite d'une ville troglodytique Vardzia (XII siècle) fondée par la Reine Thamar. C'est un immense ensemble troglodytique de la longueur de 900 mètres qui comporte plus de 600 grottes sur les 19 rangs. Tout cela avait été fait à la main il y a 800 ans. Il y a les galeries, des restes de canalisation et de système d'irrigation. Durant ses beaux jours, plus de six mille moines avaient l’habitude de vivre ici, et en temps de guerre, jusqu’à 20 milles personnes pouvaient y trouver refuge.
Retour à Borjomi. Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 9: Borjomi – Ouplistsikhe – Tbilissi 
Petit déjeuner. Départ pour Tbilissi. Excursion dans la ville troglodyte d'Ouplistsikhequi contenait originellement plus de 700 grottes à flanc de falaise, y compris environ 150 dont un ancien théâtre au plafond octogonal, "halle de la reine Thamar" (probablement le palais royal), caves, basilique des IX siècle et X siècle qui sont conservés jusqu'à présent. Arrivée à Tbilissi.Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 10: Tbilissi
Petit déjeuner. Tour panoramique de la capitale géorgienne. Tbilissi est indéniablement le joyau architectural du Caucase. Tbilissi est situé sur quelques collines auxquelles se trouvent les anciens quartiers de la ville. Tbilissi c'est aussi une rivière Koura avec ses pittoresques falaises qui coule à travers toute la ville. Le centre historique de Tbilissi, «une Vieille ville», se trouve au pied de la montagne Mtatsminda. C’est en effet la partie ancienne de la ville qui a gardé les ruines des constructions médiévales. L'âge de ces constructions compte déjà 3-4 siècles. Presque tous les bâtiments au centre historique de la ville représentent les monuments historiques ou culturelles.
Au cours de la visite on va voir: église Metekhi (V s.), ancienne forteresse Narikala (IV s.) d'où on pourra voir la ville à vue d'oiseau, cathédrale de Sioni (VI-VII s.), église d’Antchiskhati – la plus ancienne qui s'est conservée jusqu'à nos jours, cathédrale Saméba (de la Trinité) - le siège de l’Eglise orthodoxe de Géorgie.
Tbilissi est l'une des rares villes au monde où dans le centre historique cohabitent une cathédrale orthodoxe, une église catholique, une Synagogue et une mosquée musulmane.
Muftiate de Géorgie est unique – il y a deux mufti! L'un – un sunnite, l'autre – un chiite. Une situation unique existe jusqu'à présent à Tbilissi, les sunnites et chiites priient ensemble. Mais l'imam est toujours un sunnite.
La mosquée a été construite à Tbilissi en 1723-1735 par les Ottomans. Dans les années 1740 la mosquée fut démolie par les Perses. Dans les années 1846-1851 elle a été restaurée par le projet de Giovanni Skudieri, mais au XIX siècle elle a été de nouveau détruite. Sur sa place a été construite une nouvelle, qui se tient à ce jour et est la seule mosquée à Tbilissi.
Le centre culturel islamique «Al al-Bayt» à Tbilissi a participé à une campagne de sensibilisation du public et à la collecte de dons pour la charité, l'aide à la construction de mosquées, aux familles nécessiteuses.
Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans)
 
Jour 11: Tbilissi – Mtskheta – Tbilissi
Petit déjeuner. Visite de l’ancienne capitale de la Géorgie Mtskheta – ville-musée inscrite à la liste du patrimoine mondiale de l'UNESCO. Visite de la cathédrale de Svetitskhoveli qui était un lieu d’intronisation et d’enterrement des monarques Géorgiens pendant des siècles. La cathédrale est considérée comme un des plus saints endroits de Géorgie parce que c’est ici que la tunique de Jésus Christ est enfouiée. Dans la cathédrale il y a aussi une partie du pilier vivifiant. Visite du monastère de Samthavro où on voit le mûrier qui pousse, fleurit et porte des fruits toute l'année auprès duquel vivait et priait Ste Nino. Dans le monastère il y a aussi les reliques de St Abibos Nekresski, St Shio Mgvimski. Visite de l'ancien monastère de Jvari (VI siècle). Retour à Tbilissi. Dîner d'adieu avec la musique et les danses nationales. Nuit à l'hôtel.
 
Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) Géorgie – Turquie (musulmans) 
 
Jour 12: Tbilissi
Petit déjeuner. Transfert à l'aéroport pour le vol de retour.

Tarifs du circuit en euros p/p:
20 pax
25 pax
30 pax
40 pax
Supplément chambre individuelle
1010
979
957
933
392
 
Le tarif comprend:
Hébergement dans les hôtels 4*, chambres doubles type standart avec petit-déjeuner: 3 nuits à Batoumi, 3 nuits à Trabzon, 2 nuits à Borjomi et 3 nuits à Tbilissi.
Repas: 11 petit déjeuners;
Visites guidées selon le programme;
Transport privée selon le programme.
 
Le tarif ne comprend pas:
Billets d'avion;
Déjeuners et dîners;
Billets d'entrée;
Prestations non mentionnées;
Les excursions au supplément;
Dépenses personnelles et les pourboires.

Travel Network News inform you about #Georgia and #Ukraine


Subscribe to our RSS - Feed: Geofit Travel Touroperator voyages en Georgie

Keine Kommentare:

Kommentar veröffentlichen